lundi 8 juin 2020

Prospection Mont Ceint

Vendredi 05 juin 2020
participants : Philippe, Claude (Le Capitaine), Jean-Marc


Rendez-vous à Coumebière

Sortie prospection dans le brouillard secteur Bizourtouse - Clos d'Ingarol pour retrouver/repointer des cavités un peu oubliées de ce secteur lunaire avec un ancien de la Cordée Spéléologique du Languedoc. Au milieu de dizaines de puits à neige et de dolines bouchées, quelques trous intéressants (Clos d'Ingarolle, Jela) à revoir avec des techniques modernes.






dimanche 7 juin 2020

Aven Jean Bernard

Mardi 2 juin 2020

Sortie interclub, participants : Philippe, Jean-François, Bruno, Adrien, Jean-Marc.

Sortie de reprise dans cette belle classique dans le but de faire équiper les débutants et de faire quelques photos.

Marche d'approche un peu laborieuse, la nature ayant apparemment profité du confinement pour reprendre ses droits, plus de sentier et des ronces jusqu'au poitrail.





















mardi 26 mai 2020

Traversée Louis-Bourusse

Dimanche 24 Mai 2020
Participants : Franck, Pascal T., Agnès.
Allez, on se décide, on remet les pieds sous terre. Franck nous rejoint sur la place d’Arbas à 10h30, où se trouve un petit marché ouvert avec gestes barrière et respect des distances. Les chocolatines y sont excellentes.
Au parking de Penne Blanque nous rencontrons un gros groupe de la SMSP qui a prévu de se balader et d’aller faire les premiers mètres de la galerie d’entrée de PNB.
Il est près de midi quand nous filons tout équipés et légers vers la grotte Louis pour sortir de l’autre côté, derrière la crête, à Bourrusse. Le trou est tout équipé mais la corde du puits du Brésil crisse ou je dirais même craque, ce qui nous fait penser qu’il faut donc la changer dans le cadre de la mise en place des équipements fixes installés par le CDS31 pour permettre les traversées décrites dans le prochaine guide de la coume Ouarnède. Dans la méga galerie Pascal passe devant pour se repérer dans la grande salle Mesrine et trouver tout seul l’entrée des filtres et le passage vers la galerie du Méat.
Je propose de passer donc par le Méat et de prendre la galerie du Rat pour rentrer.  C’est un itinéraire parallèle à la galerie Jacques qu’on emprunte habituellement. Afin de se repérer définitivement nous revenons à notre point de départ ce qui a pour conséquence de nous faire faire un petit tour en rond. Nous voilà bien repérés, nous revenons alors sur les ressauts qui nous donnent accès à la galerie qui mène aux puits de Bourusse. Il y a 2 passages possibles, chacun le sien et puisqu’on y est, je propose à Pascal de faire les 2… comme ça plus de secret sur le cheminement. Pascal trouve le premier plus facile que le deuxième et Franck le deuxième plus facile que le premier. Mon avis est qu’il est plus facile de faire le premier dans un sens et le deuxième dans l’autre mais il vous faudra venir pour savoir lequel est celui dont on parle.
Un petit tour dans la galerie de l’Ours qu’on délaisse habituellement, nous voilà à la base des puits (-60m) nous sommes limites des règles qui s’imposent au vue des circonstances …avec des cavités autorisées n’excédant pas une cinquantaine de mètres de profondeur.
Nous n’avons pas de navette et il est presque 16 h lorsque nous sortons. Par ce beau temps nous décidons de rentrer en passant par la crête : azimut tout droit sur 30 mn raide et glissant. Aux crêtes, on descend bien raide et on retrouve le chemin de Penne Blanque. Petite sortie de remise en jambes, plus dure dehors que dedans.
 
 

jeudi 21 mai 2020

Exploration forêt d'embeyre

Sortie interclub mardi 20 mai 2020


Participants : Bob, Philippe, Jean-François, Claudie, Jean-Marc.


Exploration d'un trou souffleur repéré en bordure de la piste, à revoir...


photos P; Jarlan




vendredi 15 mai 2020

CAMP SARDAIGNE VIRTUEL 2020

Vendredi 01 mai 
Épisode 1 : Le Départ : 
Il y a pas si longtemps sur une île d'Italie pas si lointaine .... 
Alors que la planète est sous la menace de l'empire Corona et du ténébreux Dark Covid , nous voici réunis en rébellion des éléments pandémiques pour embarquer sur notre vaisseau naval flambant neuf au départ de Barcelone. 
Apprêté toutes et tous  pour la circonstance , nous embarquons pour une soirée et traversée qui s'annonce paisible et sans encombres , demain sera l'approche des côtes Sardes et nos premiers pas de découvertes de cette grande île de Méditerranée.



Samedi 2 Mai 
Épisode 2 : Codula Fuili 
Remis de nos émotions et de notre traversée épique , et revêtus d'habits propres et décents , nous faisons rugir nos chariots et les chevaux qui vont avec , direction la côte opposée de l'île. 
Après 1h 26 minutes et 69 secondes , nous voici arrivés dans notre petit pied à terre , simple et rustique , pour notre séjour, à la hauteur de notre niveau de confort. 
Mais bon , vu que les journées seront sous terre ou dans les failles encaissées et aquatiques , cela importe peu du moment que la paillasse est bonne. 
Il est à peine midi , on a donc le temps de faire une petite descente toute proche en prélude des journées intenses et sportives qui s'annoncent ... 
Après avoir reçu les clés de notre modeste pied à terre, le temps restant d'après-midi permettant de réaliser une petite descente sympathique à 3 km de notre hutte , le soleil au beau fixe , nous partons entamer le parcours du canyon de Codula Fuili. 
Comme des morts de faim , comme si on avait été obligé durant d'interminables semaines à ne pas pouvoir mettre la moindre corde dans le descendeur ou à ne pas pouvoir nous confiner dans les méandres encaissés ou vides souterrains , avides de verticalités et de bassins limpides , nous dévalons comme la horde sauvage , avec fracas et échos , sans retenir ou bouder notre plaisir , ouf enfin, on y est ! 
Petite soirée pour fêter notre arrivée qui ne fut pas si simple , on a failli ne pas venir , on parvient  malgré tout à arriver a bout des obstacles , à part des soucis de flottabilité de notre yacht XXXXL , qu'aurait il bien pu nous arriver ou empêcher notre voyage ? 
Demain on entre dans le vif du sujet : Canyon souterrain de Donini ! 

Dimanche 3 mai : 
Épisode 3 : DONINI 
Aujourd'hui belle sortie canyon prévue, la traversée  du Canyon souterrain de Donini....Panini... 
On se lève sans speed, le profil de la sortie est correcte => trajet voiture, 10 mn de marche d'approche, 3/4h de descente si pas d'imprévus, 50 mn de retour et  retour maison. 
Pascal, de très bon cœur nous a préparé un top petit déj pour bien commencer cette journée...Nutella et crème de marron pour un regain d'énergie et de poids. 
Vu le profil très aquatique avec de longues nages dans une eau toujours froide , je crois que certains (es) vont s'abstenir ...Cathy? qui d'autres... et profiter des alentours pour découvrir la région. 
Le départ est donné, on se repartit dans les voitures et let's go ....  Arrivés à la fin de la piste pavée du Marsupilami, nous prenons un sentier qui nous mène à l'entrée circulaire équipée en fixe sur un amarrage naturel fait en lianes...euh c'est solide ça....Et c'est parti pour The Descente...J'ai peur ...j'entends les dentiers s'entrechoquer😵...Un  1er puits de 7 m ouvre les festivités suivi d'un 2 nd de  10 m. Nous empruntons ensuite une galerie basse dont le fond est occupé par des gours pour arriver à un  3éme puits de 17m qui nous conduit à une rivière. C'est le moment de dégainer #nos cannes à pêche et #nos épuisettes si ce soir on veut manger frugalement... 
Nous entamons ensuite  une longue nage qui  nous conduit à une partie sèche et laissons derrière nous la rivière pour trouver une nouvelle verticale, Pozzo Delle Marmita avec un rappel très original. 
Nous arrivons sur de nouveaux lacs entrecoupés de progression diverse et arrivée sur une cascade. Nous continuons notre progression dans un chaos débouchant sur un grand volume souterrain. La sortie n'est plus très loin. 2 choix s'offrent alors à nous, soit une sortie avec accès par un grand porche grâce à une corde en fixe soit une sortie en falaise, précédée d'un saut. 
On tire à la courte paille..D' après vous, quelle sortie a t'on choisie?? 
Celui ou celle qui trouve, gagne un casque canyon mis au rebus mais tjrs utilisable...ça me rappel déjà qqe chose...Didier, tu confirmes. Ha, ha, ha.... 
Et voilà, la sortie touche à sa fin. De retour à la voiture, on se met à l'aise...juste ce qu'il faut...et on prend une petite collation avant de reprendre la route direction la maison où une bonne douche nous attend mais pas que..Apéro et barbecue avec notre pêche du jour.

Coupez, c'est in the boîte

THE END